mode-actus


Pourquoi distingue-t-on les boutons chemise homme et femme ?

Les boutons de chemise pour les hommesVous ne l’avez peut-être jamais remarqué, mais certains vêtements féminins ne sont pas fabriqués de la même manière que les vêtements masculins. C’est le cas des braguettes, qui sont inversées et des boutons sur les chemises. Si, sur une chemise pour femmes, les boutons sont positionnés à gauche, sur celle des hommes, ils sont à droite. Et la question que l’on se pose est pourquoi ? Est-ce pour ne pas confondre les vêtements ? Cette théorie est en partie vraie, mais il existe d’autres raisons. Pour trouver les réponses à cette question, il faut remonter dans le temps.

Une histoire de noblesse

Une des réponses à cette question trouve son origine au XVIIe siècle. À cette époque, seules les personnes d’un certain rang social, portaient des habits avec des boutons, pour qu’on les distingue des paysans et pour montrer leur statut. Si les hommes s’habillaient seuls, les valets préparaient uniquement les vêtements, ce n’est pas le cas des femmes. En effet, les dames de la haute société, étaient habillées par leurs femmes de chambre. La population étant majoritairement droitière, il était plus aisé pour les servantes d’avoir les boutons placés à gauche du vêtement. De même, il était plus facile pour les hommes d’avoir les boutons à droite.

Le Moyen Âge

Au Moyen Âge, les femmes, ayant généralement plusieurs enfants, avaient pour habitude de garder leur main droite libre et de porter leurs petits à l’aide de leur bras gauche. Les boutons de chemisiers étaient placés à gauche, pour permettre aux femmes de la déboutonner plus facilement et donner le sein aux nourrissons, tout en ayant la main droite libre

De même, à l’époque, les chevaliers avaient pour habitude d’avoir le fourreau de leur épée sur le côté gauche. Étant majoritairement droitiers, il était plus simple pour les chevaliers de dégainer de la main droite. Pour éviter que la main droite ne soit engourdie par le froid, en hiver, ils la plaçaient sous le pan gauche de leur manteau. Ils devaient donc boutonner et déboutonner leur manteau de la main gauche.

Les autres théories

Une autre théorie explique le boutonnage à gauche des vêtements féminins. À l’époque, les dames montaient à cheval en amazone, les jambes placées du côté gauche du cheval. De ce fait les boutons étaient placés à gauche de la chemise, pour éviter d’avoir le vent qui s’infiltre sous celle-ci.

Parmi les étranges théories, se trouve la « vengeance » de Napoléon. Celui-ci, ayant appris que les femmes se moquaient de sa main dans le gilet (comme dans son portrait), aurait donné l’ordre que les boutons sur les chemisiers des femmes soient placés du côté gauche, pour qu’elles ne puissent plus se moquer de lui.

 

Cette avant-dernière explication, est pour le moins sexiste. En 1894, le psychologue et écrivain britannique, Havelock Ellis, a simplement écrit que les vêtements des femmes avaient des boutons à gauche en signe de leur infériorité. Pour cet écrivain, cette différence de boutonnage entre homme et femme soulignait leurs différences de force et de rapidité (In Man and Woman: A Study of Secondary and Tertiary Sexual Characters, 1894, Havelock Ellis)

L’explication la plus simple est que suite à l’émancipation des femmes, qui commençaient à porter des vêtements « plus masculins », comme les pantalons et les chemises, les industriels ont voulu différencier les vêtements masculins des vêtements féminins.



Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

*

captcha *