mode-actus


Tendance Gypset : mode nomade version 2.0

mode hippie chic femme

Gypset… Un concept nouveau, alliant un esprit bohème à un style glamour. Le terme vient en effet de la contraction de gypsy (gitane) et de jet-set, deux termes qui à première vue n’ont pas grand-chose à voir. Pourtant, le concept depuis sa création plaît énormément, on adore et on adhère. Décryptage de ce mouvement hippie 2.0 !

Gypsetteuse or not Gypsetteuse?

Si Paris Hilton s’impose comme la chef de file des « it girls», si Gwyneth Paltrow règne en maître sur les « do-iteuses » à tendance végétarienne, si Kim Kardashian est la reine incontestée des bimbos qui pouponnent, Julia Champlin est l’heureuse élue des gypsetteuses !

Derrière ce mouvement nouveau, que vous pouvez découvrir sur le blog mode de Nadame, se cache cette jeune femme à l’allure simple mais chic. Une gypstteuse traine son mode de vie à la baba cool version grand luxe dans les spots les plus en vogue de la planète. De Deià sur l’île de Majorque, à Hydra en Grèce, en passant par Tanger au Maroc, elle a choisi de fuir le faste des grands hôtels pour des tentes, yourtes ou ryads plus confidentiels mais toutefois aménagés tout confort.

Coté mode, la gypsetteuse aime l’authenticité de pièce chinées aux quatre coins du monde qu’elle mélange sans complexe et avec beaucoup de goût aux créations de grands noms !

La bohème des temps modernes…

La « gypset girl » cultive une simplicité faussement négligée : elle a souvent les cheveux lâchés, façon coiffé-décoiffé, ou encore des tresses en épis ou wavy obtenu grâce à son spray eau de mer, lui donnent l’air de sortir tout droit d’un cours de surf…

Elle se parfume de mimosa ou de fleur d’oranger et se vernit les ongles à la dernière couleur tendance. Par ailleurs, la gypsetteuse jouit d’un compte en banque bien garni, se déplace en avion privé ou au pire en first class, mais fuit à tout prix les plages VIP et les palaces de luxe…



Rendez-vous sur Hellocoton !


Laisser un commentaire

*

captcha *